Eté 2018 : les fondations du premier bâtiment sont posées !

C’est après plusieurs mois de préparation que notre équipe a pu se rendre cet été au Rojava, du 12 au 27 juillet, pour suivre la construction du futur Centre Culturel Francophone du Rojava (CCFR).

Vue aérienne du futur centre, notamment du 1er bâtiment actuellement en construction

Cette mission de deux semaines a été l’occasion pour nous de rencontrer les différents acteurs locaux impliqués dans notre projet, notamment les deux co-ministres, qui incarnent les grands principes du projet politique mis en place ici : une femme et un homme, de deux groupes ethniques/religieux différents (Mme Bérivan Xalid, Kurde, et M. Elias Sido, Yézidi).

Notre équipe rencontre Madame Xalid ( au centre) et M. Sido (en bas à gauche)

L’ensemble de nos interlocuteurs a souligné l’importance cruciale de notre projet, marque de soutien de la population française aux Kurdes et à leurs alliés, initiative valorisant la culture, les échanges entre les peuples, si importants pour construire le futur du Rojava.

Nous avons ensuite eu la joie de nous rendre sur le chantier, à Amuda (capitale administrative) et de constater que les fondations du premier bâtiment sont déjà sorties de terre ! Les ouvriers travaillent d’arrache-pied, profitant au maximum des bonnes conditions météorologiques.

 

Avancée du chantier, après quelques semaines de travaux

 

Les ouvriers à pieds-d’oeuvre

Lorsque les fondations seront terminées, un système de chainage en béton sera mis en place tout autour afin de renforcer la structure. Enfin, une fois la terre ajoutée et compactée, un plateau sera ajouté afin de poser le rez-de-chaussée, d’ici une quinzaine de jours.

La deuxième phase de construction, celle consacrée à l’édification des étages, devrait débuter dans la foulée.

Pour rappel, ce 1er bâtiment comprendra des salles de classe, une bibliothèque, des logements, des bureaux et une cafétéria.

Ces fondations matérialisent de manière concrète tous les efforts fournis par les soutiens de ce projet de construction d’un Centre Culturel Francophone au Rojava !

Projection du premier bâtiment une fois les travaux achevés

 

Un grand merci à tous nos amis et soutiens, moraux ou financiers!

L’équipe du CCFR

L’équipe au complet (de g. à d.) : Nawaf Abdullah (ingénieur), Augustin Laborde (fonds ASIA), Roxane Maisonneuve (fonds ASIA), Elias Sido (co-Ministre de la Culture), Khaled Issa (Représentant du Rojava en France), Patrice Franceschi (fonds ASIA), Salim (ingénieur), Abdul Aziz Ibrahim (ingénieur), Rostam (société Rok).

 

Eté 2017 – La construction du premier bâtiment va commencer !

Lors d’un séjour de deux mois au Rojava, Patrice Franceschi a rencontré de nouveau nos partenaires sur place afin de faire le point sur l’avancée du projet et de définir la marche à suivre: les plans sont désormais validés, le terrain nettoyé et une première partie des fonds a même pu être remise. Les travaux vont donc enfin pouvoir débuter!

Au cours de ce voyage, Patrice Franceschi a également tenu à saluer les membres des Forces Démocratiques Syriennes et à les assurer de notre soutien plein et entier, comme ici à Rakka. Leur courage renforce notre motivation à mener ce projet à son terme !

Printemps 2017 – Les plans sont prêts !

Afin de débuter les travaux le plus rapidement possible, le Centre va être construit en plusieurs étapes. Ainsi, les plans du premier bâtiment, contenant des salles de cours, une bibliothèque et des bureaux, sont désormais finalisés: la pose de la première pierre est pour bientôt !

© Pierre Audat & Associés

Septembre 2016 – Le terrain est trouvé !

Lancé officiellement au début de l’année 2016, le projet du centre culturel francophone du Rojava avance à grands pas !

Sur place, le terrain est déjà trouvé : cinq hectares sur la commune d’Amuda.


Août 2016 – L’accord est signé !

Un accord a été signé le 15 août 2016 entre les autorités locales et Patrice Franceschi, représentant le Fonds de dotation mis en place pour réaliser le Centre. Un membre du gouvernement du Rojava a également été nommé pour suivre l’avancée du projet.


Février 2016 – L’équipe est en place !

En France, un Fonds de dotation a été officiellement créé (JO du 23 janvier 2016, annonce n°2217), comme structure juridique organisant le projet.

Depuis, notre équipe de 4 personnes s’est entourée d’un prestigieux comité de soutien, dont font notamment partie Régis Debray, Pascal Bruckner, Bernard Kouchner ou Françoise Chandernagor. Le cabinet de Pierre Audat {architecte} participe également à l’élaboration des plans.

Nous sommes désormais entrés dans la phase de récolte de fonds. Des entrepreneurs comme Cyril Aouizérate, PDG d’Urbantech ou Bruno Ledoux, de la foncière Colbert Finance, ont été les premiers à participer financièrement à cette grande aventure humaine. Rejoignez-les !